Damas accuse la coalition internationale, qui nie, d’avoir tiré des missiles sur des positions de l’armée

La coalition dirigée par les Etats-Unis a nié avoir visé les forces du régime de Bachar Al-Assad, affirmant avoir ciblé des djihadistes de l’organisation Etat islamique.

Le régime de Damas a accusé, dimanche 2 décembre, la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis d’avoir tiré des missiles sur des positions de son armée, selon l’agence de presse officielle syrienne Sana, citant une source militaire. Contactée par l’Agence France-presse (AFP), la coalition a nié avoir visé les forces du régime de Bachar Al-Assad, affirmant avoir ciblé des djihadistes de l’organisation Etat islamique (EI).

Publicités