Jesus vous aime passionnément.

Les deux premiers jours, je vous ai parlé du Jésus humble et compatissant… Or, le Sauveur du monde, doux et humble de cœur, savait afficher un tout autre visage quand c’était nécessaire. Voyez-vous de quel épisode je veux parler…?

« Ils arrivèrent à Jérusalem, et Jésus entra dans le temple. Il se mit à chasser ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple, et il renversa les tables des changeurs de monnaie et les sièges des vendeurs de pigeons. Il ne laissait personne transporter un objet à travers le temple. Il les enseignait en disant : n’est-il pas écrit : mon temple sera appelé une maison de prière pour toutes les nations…? Mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs. » (Lire Marc 11.15-17.)

Jésus est aussi capable d’exprimer sa colère et son mécontentement avec force et passion :

  • Il manifeste sa colère devant les usagers qui ne respectent pas le temple de son Père ; il fabrique même un fouet pour les chasser. (Lire Jean 2.15.)
  • Il est indigné par les agissements des vendeurs et des changeurs de monnaie qui insultent directement son Père. (Lire Psaume 69.10.)
  • Il est animé de zèle pour sa maison qu’il voit transformée en « repère de voleurs ». (Lire Jean 2.17.)

Jésus souffre de cette situation et l’exprime avec passion. D’ailleurs, le mot passion vient du latin « passio », qui signifie « souffrance ». La « passion », c’est donc la souffrance, expression utilisée plus tard pour parler de son supplice à la croix.

Aviez-vous remarqué que Jésus était un homme passionné par sa mission…? Jésus, en tant que Sauveur de l’humanité, a pris son rôle très au sérieux. Il n’était ni passif ni faible, il y mettait tout son cœur, il agissait avec passion dans toutes ses œuvres : quand il guérissait, quand il délivrait et quand il enseignait.

Jésus vous aime passionnément. Je vous encourage à demeurer attaché(e) à Lui et à répondre à son amour en l’aimant toujours plus en retour.

Publicités