Message à la Nation : Le Rwanda était à l’origine de l’attaque terroriste de Cibitoke en mai 2018

Burundi : Le Rwanda lié au massacre de Ruhagarika en mai 2018 ( Photo : SOS MEDIAS BURUNDI 2018 )

Burundi : Le Rwanda lié au massacre de Ruhagarika en mai 2018 ( Photo : SOS MEDIAS BURUNDI 2018 )

NGOZI, Lundi 31 décembre 2018 – Lors duMessage à la Nation à l’occasion du nouvel an 2019 [ http://www.presidence.gov.bi/wp-content/uploads/2018/12/Discours-F.pdf ou  http://burundi-agnews.org/wp-content/uploads/2019/01/bdi_burundi_Message_a_la_NationdeSElePresidentRepubliqueduBurundiNouvelAn2019.pdf ], S.E. NKURUNZIZA Pierre, le très populaire président africain du Burundi [ http://burundi-agnews.org/inaugurations/ ; http://burundi-agnews.org/tdc/ ] a fait le point sur la Politique Sécuritaire des Barundi en 2018. Voici un de ses propos :
“Commençant par le domaine de la sécurité, l’année qui s’achève a été caractérisée par une sécurité largement satisfaisante sur tout le territoire national. Mais tout n’est pas rose, il y a eu une bande armée qui a tué 26 personnes et en a blessé 7 autres à Ruhagarika, Commune Buganda en Province Cibitoke. Certains parmi ces criminelles ont été traduits devant la justice. Ceux qui ont commis ces forfaits ont reconnu que c’est au Rwanda que tout avait été préparé, que ceux qui les ont envoyés sont au Rwanda et qu’ils étaient venus du Rwanda”

Burundi : Le Rwanda lié au massacre de Ruhagarika en mai 2018 ( Photo : SOS MEDIAS BURUNDI 2018 )

Burundi : Le Rwanda lié au massacre de Ruhagarika en mai 2018 ( Photo : SOS MEDIAS BURUNDI 2018 )

Dans le cadre de la Politique Sécuritaire des Barundi, le Rwanda est devenu un état ennemi du Burundi. Selon l’enquête judiciaire mise en place après le carnage de Cibitoke, le Rwanda était à l’origine de cette attaque terroriste de Cibitoke en mai 2018 qui avait emporté la vie de 26 citoyens Barundi [ https://burundi-agnews.org/region/burundi-terrorisme-massacre-dans-un-village-de-cibitoke-23-morts-civils/ ].  Cet attaque avait pour ambition de venir  ternir le referendum 2018.

Publicités