Au Burkina Faso, des robinets pour combattre le terrorisme

L’Alliance Sahel finance un programme de raccordement au réseau d’eau potable dans les régions isolées soumises à la menace djihadiste.

Quand Ramata Drabo tend sa tasse vers le robinet à l’entrée de sa cour, elle trouve le geste magique. De l’eau jaillit de la terre aride. La région de la Boucle du Mouhoun, où se situe la commune de Tougan, dans le nord-ouest du Burkina Faso, a beau être l’une des plus arrosées du pays, seulement 64 % de la population y a accès à l’eau potable. Femmes et jeunes filles, souvent préposées à la tâche, doivent parcourir de longues distances pour accéder aux forages, au mépris de la fréquentation de l’école pour les plus jeunes.

Publicités