Omar El Béchir défié par les manifestants

Malgré le décret du président Omar El Béchir instaurant l’état d’urgence, plusieurs milliers de personnes ont manifesté jeudi. A Khartoum et ses environs, les manifestants ont scandé des slogans hostiles au régime, réclamant le départ du président au pouvoir depuis 28 ans. L’état d’urgence signé en fin de semaine dernière n’a pas émoussé l’élan des manifestants qui ont organisé les premiers rassemblements depuis sa promulgation.

Un observateur de la scène politique soudanaise a estimé que ce sont des milliers de personnes opposées au régime du président soudanais qui sont sorties. Les manifestants ont scandé « la révolution est le choix du peuple » et d’autres slogans hostiles à Omar El Béchir arborant des drapeaux soudanais.

Publicités