Comores : Assoumani dit avoir echappé à un attentat

Aux Comores, Azali Assoumani, président sortant et candidat à la présidentielle, déclare avoir échappé à un attentat, rapporte l’agence Bloomberg.

Les faits se sont déroulé jeudi, d’après les proches du candidat à la présidentielle. En route pour la localité de Sima, sur l‘île d’Anjouan, un engin a explosé sur une montagne proche. Cela a provoqué un glissement de terrain qui a bloqué une partie du cortége, d’après un communiqué de l‘équipe de campagne. Personne n’a été bléssé, selon la même source.

“Je vais bien et, heureusement, les engins explosifs n’ont pas fonctionné”, a déclaré Assoumani dans un communiqué publié sur sa page Facebook officielle.

Pays d’environ 800 000 habitants, les Comores situées au large de l’Océan indien, ont connu plus de 20 coups d‘État ou tentatives de prise de pouvoir depuis l’indépendance de la France en 1975.

La tension est à son comble dans l’archipel, depuis le référendum de juillet qui a prolongé la durée du mandat présidentiel et modifié le système de rotation du pouvoir entre ses trois principales îles tous les 10 ans au lieu de cinq.

Publicités