Nouvelles sanctions contre des officiels congolais

Après les sanctions diplomatiques, les USA imposent des sanctions financières à Corneille Nangaa et deux hauts responsables de la Commission électorale de la RDC.

Washington les accuse de corruption et d’entraves au processus électoral.

Les avoirs du président de la CENI (Corneille Nangaa) sont gelés par Washington, peut-on lire dans un communiqué du Département du Trésor américain.

Cette mesure concerne également le vice-président de la CENI, Norbert Basengezi, tout comme Marcellin Basengezi, fils du vice-président et conseiller de Corneille Nangaa.

Ces sanctions s’ajoutent à l’interdiction de séjour aux Etats Unis décrétée il y a un mois contre ces trois personnalités.

Selon Washington, « les responsables de la CENI ont gonflé de 100 millions de dollars les coûts du contrat de la machine à voter ».

Publicités