Bientôt, un institut d’administration foncière et arpentage au Burundi

L’université du Burundi a organisé lundi 25/03/2019 à Bujumbura, un atelier de présentation et de validation d’une offre de formation d’un programme de baccalauréat en administration foncière et arpentage .Objectif : doter les étudiants des compétences nécessaires pour traiter les problèmes liés à la gestion durable des terres, à l’équité d’accès à la terre et aux conflits fonciers.

Les professionnels et les académiciens se sont rencontrés dans ce cadre de présentation de cette offre de formation en vue de permettre à l’université du Burundi de produire des lauréats compétents et compétitifs dans le secteur foncier. C’est un secteur très important au Burundi où la majeure partie de la population vit de l’agriculture, selon Venant Nyandwi professeur à l’université du Burundi.

Il a fait savoir que les cadres qui évoluent dans ce secteur, que ce soit au niveau du cadastre, de l’urbanisme ont été formés de façon transversale car ils ont des compétences soit en économie, soit en agriculture ou en aménagement. Cette formation en administration foncière et arpentage permettra au lauréat d’obtenir une compétence de trois ou quatre personnes, a expliqué Pr Venant Nyandwi. Il a précisé qu’en plus du cadre légal déjà disponible, il y aura des techniciens sur terrain qui vont user de techniques modernes d’enregistrement de bases de données, pouvant permettre la minimisation des conflits fonciers.

Les autorités de l’université du Burundi ont fait savoir que cette institution vise la mise en place d’un institut d’administration et de gouvernance foncière comme cela a été le cas récemment pour l’institut des statistiques appliquées ouvert à Nyamugerera en commune Musigati de la province de Bubanza.

Ce programme sera bilingue et s’inscrit dans le programme BMD mais s’étendra sur une période de 4 ans. L’Université compte débuter ce programme en 2020

Publicités