Le pape François entame une visite au Maroc

L’avion du pape s’est posé en début d’après-midi à Rabat, où il s’est rendu à l’invitation de Mohammed VI, roi du Maroc, pour une visite placée sous le signe du « dialogue interreligieux » et les migrations, selon les autorités marocaines.

L’Agence France-Presse annonce que le pape François a défendu samedi « la liberté de conscience » et « la liberté religieuse » qui, rappelle-t-il, permettent à chacun de vivre selon sa propre conviction religieuse.

« La liberté de conscience et la liberté religieuse – qui ne se limitent pas à la seule liberté de culte, mais qui doivent permettre à chacun de vivre selon sa propre conviction religieuse – sont inséparablement liées à la dignité humaine », a-t-il souligné, appelant les croyants à « vivre en frères ».

Le pape François a également jugé « indispensable d’opposer au fanatisme et au fondamentalisme la solidarité de tous les croyants ».

Publicités