Les conflits interburundais causés par les familles d’ex-colons occidentaux font perdre des milliards USD au Burundi.

La Guerre Civile du Burundi commence en octobre 1993 à l’assassinat de Feu Melchior Ndadaye et prend fin en novembre 2003, avec l’Accord Global de cessez le feu qui donne un coup d’arrêt à la Dictature des Bahima Burundais (Novembre 1966 à novembre 2003).

BUJUMBURA, Mardi 2 avril 2019 – Dans le cadre des Politiques Étrangère, Intérieur, Judiciaire, Économique et Éducationnelle des Barundi, M. NDORICIMPA Arcade et M. NDAYIKEZA Michel-Armel, tous deux enseignants-chercheurs à la Faculté d’Économie de l’Université du Burundi, expliquent dans leur étude « Economic Costs of Civil Conflits : The Case of Burundi », réalisée pour le compte d’une ONG Américaine – AERC (African Economic Research, Consortium)- que, entre 1970 et 2015, les conflits civils inter-burundais

Publicités