Libye : 35 morts depuis le début de l’offensive de Haftar, selon Tripoli (nouveau bilan)

Au moins 35 personnes ont été tuées depuis le début le 4 avril d’une offensive du maréchal Haftar contre la capitale libyenne, selon un nouveau bilan arrêté dimanche soir par le ministère de la Santé du Gouvernement d’union nationale (GNA) basé à Tripoli.

Le ministre, qui évoque aussi une quarantaine d’autres blessées, fait état de 14 morts pour la seule journée de dimanche.

Le ministre de la Santé, A’Hmid Omar a précisé que plusieurs civils comptaient parmi les victimes, sans en préciser le nombre.

De son côté, l’Armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Khalifa Haftar a fait état samedi soir de 14 morts parmi ses combattants.

De violents combats ont opposé dimanche près de Tripoli les forces paramilitaires du maréchal Haftar, qui veut conquérir la capitale, aux troupes du GNA, reconnu par la communauté internationale, malgré des appels internationaux à la cessation des hostilités.

Publicités