Jésus Christ a tout supporté pour moi et toi

Pâques nous rappelle combien nous pouvons nous identifier à Jésus. Sa mort et sa résurrection nous montrent son amour pour nous, et ce, quelle que soit notre condition…! Il a tout enduré pour nous, comme le rappelle ce passage de la Bible :

« Il n’avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, et son aspect n’avait rien pour nous plaire. Méprisé et abandonné des hommes, homme de douleur et habitué à la souffrance, semblable à celui dont on détourne le visage, nous l’avons dédaigné, nous n’avons fait de lui aucun cas. Cependant, ce sont nos souffrances qu’il a portées, c’est de nos douleurs qu’il s’est chargé ; et nous l’avons considéré comme puni, frappé de Dieu, et humilié. » (Lire Ésaïe 53.2-4.)

Dr, de quoi souffrez-vous…? D’humiliation, de rejet, de mépris, de solitude, de douleurs physiques et/ou morales…?

Jésus comprend et connaît très bien ce que vous pouvez endurer, lui qui a traversé de terribles souffrances à la croix :

  • Il a été rejeté et méprisé, lui qui avait accompli des miracles.
  • Il a été puni, frappé, alors qu’il était parfaitement saint.
  • Il a été humilié, on lui a craché dessus, lui, le Fils de Dieu.
  • Il a été giflé, fouetté, lui qui n’avait commis aucun mal.
  • Il a été hué, injurié, et il ne s’est pas défendu.
  • Il s’est retrouvé seul, séparé de ceux qu’il aimait.
  • Il a été abandonné de tous.

Oui, Dr, sur le mont Golgotha, Jésus a TOUT supporté. Il a obéi jusqu’à la mort à la croix. (Lire Philippiens 2.8.) Son sacrifice nous permet aujourd’hui d’être sauvés de nos péchés, guéris de nos maladies et réconciliés avec le Père. Ésaïe 53.5 dit : « Mais il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités ; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. » 

S’identifier à Jésus, à ses souffrances et à sa croix, c’est le chemin parfois bien difficile du chrétien, mais n’oubliez pas que c’est aussi un chemin de victoire et de résurrection… Jésus a pris votre place afin que vous ne vous sentiez plus jamais seul(e) malgré vos douleurs.

En ce jour, rappelez-vous qu’il vous ouvre les bras pour vous aimer, vous consoler, vous fortifier, vous apaiser, vous guérir…

Je vous souhaite une belle journée, rempli(e) de sa paix : Jésus a tout accompli et il est vivant…!