Afrique du Sud: 51 morts dans des inondations et glissements de terrain

Le président Cyril Ramaphosa devait se rendre ce mercredi dans l’est du pays où le bilan des inondations est pour le moment de 51 morts

Des pluies torrentielles et des glissements de terrain ont fait au moins 51 morts ces derniers jours dans l’est de l’Afrique du Sud, selon un nouveau bilan transmis par Nomusa Dube-Ncube, la ministre des Affaires locales de la province de Kwazulu-Natal, la plus touchée par le sinistre.

« Nos pensées vont à toutes les familles et les communautés qui ont perdu des proches, qui ont été blessées et qui ont perdu leurs biens », a indiqué dans un communiqué le président Cyril Ramaphosa, qui devait se rendre sur place ce mercredi. « La situation nous impose de rassembler toute la nation pour venir en aide à tous ceux qui ont été affectés », a-t-il ajouté.

Des dégâts importants

Les équipes de secours, assistées par des militaires, poursuivaient leurs efforts pour dégager les glissements de terrain dans les zones les plus affectées. De nombreux bâtiments ont été emportés, des routes inondées, des lignes électriques coupées et les réseaux d’égouts ont souvent été débordés.

Les précipitations, qui ont touché depuis le week-end tout le sud et l’est de l’Afrique du Sud, devraient se poursuivre jusqu’à ce mercredi, ont averti les services météorologiques locaux.