Santé: Alopécie, une femme de 31 ans devient chauve en Afrique du Sud

Des années de coiffures telles que des tresses, des cheveux tirés, des lissages et des tissages ont laissé chauve un mannequin sud-africain de 31 ans.

Cette jeune femme originaire de Johannesburg est touchée par ce qu’on appelle l’alopécie de traction, provoquée par une traction forte et prolongée des racines qui a pour conséquence la perte de cheveux, et elle n’est pas la seule dans ce cas.

D’après une étude publiée dans la revue médicale  »Clinical, Cosmetic and Investigational Dermatology », un tiers des femmes d’origine africaine est aussi touché par ce mal.

Publicités