Incendie d’un avion en Russie: La foudre peut-elle provoquer un crash?

Le pilote de l’avion d’Aeroflot qui s’est embrasé, dimanche soir à l’aéroport Chermetievo de Moscou, a mis en cause les conditions météorologiques difficiles

  • Un avion Soukhoï Superjet 100 de la compagnie Aeroflot a pris feu, ce dimanche, après un atterrissage d’urgence à l’aéroport Chermetievo de Moscou, en Russie.
  • Sur les 78 passagers, 41 personnes sont décédées et 9 autres ont été hospitalisées. Trois d’entre eux se trouvent dans un état grave.
  • Selon le commandant de bord et plusieurs passagers, l’avion a été touché par la foudre peu après son décollage.
  • Les deux « boîtes noires » de l’appareil ont été retrouvées et transmises aux autorités qui ont ouvert une enquête pour déterminer les causes de l’accident. Le président Vladimir Poutine a présenté ses condoléances aux proches des victimes.

La foudre est-elle à l’origine de l’incendie du Soukhoï Superjet 100 de la compagnie Aeroflot ? C’est l’hypothèse avancée, ce lundi, par Denis Evdokimov, le pilote de l’avion qui a pris feu, ce dimanche, sur le tarmac de l’aéroport Chermetievo de Moscou, en Russie, faisant 41 morts et 9 blessés.

Publicités