Un journal rwandais dénonce les pratiques mafieuses, frauduleuses, d’espionnages de l’Ambassade du Rwanda à Bruxelles,aux ACP-EU

Le journal de l’asbl Rwandais en Belgique – jambonews.net -, par le biais d’un article que voici – https://www.jambonews.net/actualites/20190618-belgique-les-activites-obscures-de-lambassade-du-rwanda-a-bruxelles/ – , vient de dénoncer les pratiques frauduleuses,  mafieuses, d’espionnage de l’Ambassade du Rwanda à Bruxelles, aux ACP-EU [ http://www.acp.int/fr/node ], comportements irrespectueux du Droit international Public ( des relations diplomatiques et consulaires ).  
D’après ce journal, il n’est pas rare que les discours des diplomatiques Africains, des Caraïbes, et des Pacifiques soient subtilisés par des employés de l’Ambassade du Rwanda à Bruxelles, citant le cas d’un des discours de l’Ambassadeur du Burundi ( lors de cette période de tension existante entre les deux pays ) :

Photo : IJAMBONEWS
Photo : IJAMBONEWS

L’ambassade [ du Rwanda à Bruxelles ]  n’hésite pas à recourir à des moyens litigieux pour atteindre ses objectifs. Un des traducteurs au service du secrétariat général des ACP (Groupe des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique) nous a raconté une histoire survenue en 2018 au plus haut de la crise diplomatique entre le Rwanda et le Burundi: « Avant chaque événement officiel les orateurs nous fournissent leurs discours afin que nous puissions préparer à l’avance la traduction. Les services rwandais ont réussi à se procurer curieusement le discours du représentant burundais auprès d’un de mes collègues. Ils ont alors réussi à changer l’ordre des discours afin que le chargé d’affaires rwandais puisse s’exprimer avant le Burundais. Ainsi le diplomate rwandais a démonté un à un les arguments que la délégation burundaise prévoyait d’exposer dans leur discours qui devait suivre […] ». Les ACP semblent d’ailleurs avoir beaucoup d’intérêt pour l’ambassade du Rwanda à Bruxelles. Le piratage informatique est une autre arme utilisée par l’ambassade. Selon Pascal*,« Gustave s’était donné l’objectif de pirater les services informatiques du secrétariat général des ACP, je ne sais pas vraiment ce qui l’y intéressait mais je crois savoir qu’il y est parvenu »“.

Le Secrétariat ACP ,sise Avenue Georges Henri 451B – 1200 Bruxelles -ayant son siège à Bruxelles (Belgique), a failli, en vers le Burundi, à ses attributions qui font qu’il doit veiller à la bonne qualité de l´appui technique et administratif et des services fournis ; et à la gestion de son personnel.

*Tous les noms suivi d’une astérisque sont des pseudonymes utilisés pour préserver l’anonymat des personnes qui ont accepté de nous parler.