Santé: l’introduction précoce de l’arachide développe une allergie.

Une étude publiée en février 2015 dans le « New England Journal of Medicine » démontre que la consommation de cacahuète-arachide chez des nourrissons atopiques (qui font de l’eczéma par exemple) , dès 4 mois et avant 11 mois, réduit à plus de 80% de risque à l’âge de 5 ans de développer une allergie à l’arachide.

Ces résultats pourraient révolutionner l’allergologie en pédiatrie!

IMG_20190730_133026_520

AVERTISSEMENT: ATTENTION, ON PARLE D’ARACHIDE (huile beurre, additif, cacahouète), MAIS EVITEZ DE DONNER UNE CACAHUÈTE À UN JEUNE ENFANT CAR IL Y A RISQUE DE FAUSSE ROUTE.

Comment ont-ils fait pour le démontrer?

En Israël, il est habituel d’introduire de manière très précoce de l’arachide dans l’alimentation des nourrissons (à 7 mois).

Une comparaison a été faite avec des enfants du même âge dans les pays de l’europe de l’ouest où l’introduction est beaucoup plus tardive et où on s’aperçoit que l’allergie à la cacahuète va grandissant!

80%, le chiffre parle de lui même.

La tendance des pédiatres français est désormais d’introduire de plus en plus précocement des aliments de ce type. Même chose pour le kiwi, le céleri, etc.

Ne soyez donc pas étonné de voir les règles de diversification changer, surtout si vous comparez par rapport à un autre de vos enfants plus âgés.

Publicités