Servir Dieu est un privilège extraordinaire.

Servir Dieu est un privilège extraordinaire ! Mais ce privilège ne signifie pas que nous allons forcément éviter toutes les tempêtes. En réalité, c’est le contraire. Le véritable privilège de servir Dieu est de voir Sa bonté en toute saison, surtout lorsque nous faisons face à une tempête. 

lorsque vous laissez Sa bonté vous remplir jusqu’à déborder, vous devenez une solution, tel un phare dans la nuit, pour ceux et celles qui se perdent.

Ce passage nous raconte cette histoire extraordinaire, qui nous dit : « En attendant le lever du jour, Paul invite tout le monde à manger quelque chose. Il leur dit : « Aujourd’hui, cela fait 14 jours que vous attendez, et vous êtes restés sans rien manger. Je vous invite donc à prendre de la nourriture, vous en avez besoin pour être sauvés. En effet, vous ne perdrez rien, même pas un cheveu de vos têtes. » Après ces paroles, Paul prend du pain. Il remercie Dieu devant tout le monde, puis il partage le pain et se met à manger. Alors tous reprennent courage et ils mangent aussi »(Actes 27.33-36).

vous et moi, nous avons le Pain, celui de la Vie !

Vous pouvez libérer la bonté de Dieu en partageant le pain qui symbolise les solutions venant du cœur de Dieu. Certes, vous n’éviterez peut-être pas la tempête mais vous transmettrez la vie de Dieu, la vie de Jésus et la vie de l’Esprit. Et vous limiterez les pertes et dommages collatéraux.

Aujourd’hui, décidez d’offrir tout l’encouragement que le Saint-Esprit dépose en vous, à tous ceux et celles qui sont en pleine tempête ! Ouvrez grand vos yeux et voyez Sa délivrance, « car l’Éternel aime la justice, et Il n’abandonne pas Ses fidèles ; Ils sont toujours sous Sa garde. » Vous êtes au service du Roi, n’abandonnez jamais.