Travailler : C’est imiter Dieu !

Il y a quelques semaines, un ami m’a parlé de ses soucis de travail. Il s’inquiétait parce que son emploi ne lui offrait pas les assurances minimums qu’un travail normal devrait donner à un employé, à savoir : un salaire stable et régulier, une estime de soi ! Et sachant combien le travail valorise un homme, je lui ai promis de prier pour lui.

Il est de plus en plus difficile de trouver des hommes et des femmes responsables qui refusant de dépendre des autres, ou d’être une charge pour les autres, travaillent de tout leur cœur et avec acharnement pour les bien-être de leurs, mais il arrive que malgré tout les choses soient difficiles: des salaires qui n’arrivent pas, des contrats rompus, des abus morales des plus puissants que soi.

Je me suis souvenue de ce passage de 2 Thessaloniciens 3 qui dit «….Car, lorsque nous étions chez vous, nous vous disions expressément : Si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus… » et me suis demandée comment peut-on réagir quand l’on est ainsi soumis à la pression, lorsque l’on refuse d’être oisif et que l’on travaille mais que le soir venu nous nous rendions compte que nous sommes toujours incapables de subvenir aux besoins de ceux qui nous sont chers.

Que faire lorsque malgré notre dévouement, notre acharnement pour le travail, nous sommes toujours incapables de subvenir aux besoins de nos biens aimés, avec la situation économiques aidants. Devrions nous nous corrompre comme les autres (vols, escroqueries, corruptions….les maux de la société actuelle), ou devrions nous baisser les bras et devenir fatalistes ?

C’est avec ces questions en tête que je me suis attelée a trouver le hic qui fait que actuellement nous avons de plus en plus du mal à subvenir à nos besoins ou à vivre à l’abri des besoins !

Pourquoi Dieu a-t-il établit le travail ? Me suis–je demandée.

Genèse 1 : 27-28 « Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme. Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l’assujettissez; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre. »

Le travail est un ordre divin ! Dieu met l’homme dans le jardin d’Eden avec pour but d’être en action, pas paresseux mais active ! Le travail trouve sa valeur dans ce mandat que Dieu donne à l’homme et l’homme y trouve sa dignité !

Le travail donne un but, il permet de grandird’évoluer, de se sentir utiles et finalement de s’épanouir. D’où le pourquoi Dieu établit le travail, sinon, l’homme s’ennuierait ferme sur cette terre ! Genèse 3 :19

Le travail est pour nous aussi un moyen d’imiter Dieu qui a travaillé pendant 6 jours, et Jésus nous apprends qu’Il continu de travailler et qu’il ne s’est jamais arrêté!

Ce monde où tout tourne sur les biens, les possessions ; les hommes travaillent pour l’argent et seulement pour l’argent et oublient en quelque sorte la valorisation que le travail leur procure; Une valorisation du soi mais aussi envers les autres, car en ce moment-là on n’est pas dépendant des autres, on n’est pas oisif mais productif.

Le travail qui est une chose bonne, voulue par Dieu, a été détourné de son but premier : il ne trouve désormais sa valeur que dans la loi du marché ou dans l’économie. Tout autour de nous nous voyons combien, le capitalisme a remplacé la valeur même de l’homme, la capacité d’acheter est devenu un critère de dignité, car tout se règle avec l’argent, sans argent tu n’es rien ! La dignité humaine est dépeinte par les conditions sociales. Jacques 2 : 1-13
La dignité humaine a perdu de son sens profond d’où le respect et la solidarité est devenu des faits rares, les hommes sont traités comme des animaux, des boss supers riches abusent de leurs employés, ou considèrent leur besoin d’argent comme un moyen pour les opprimés !

L’ennemi, le diable a touché le domaine du travail, en détruisant notre perception du travail et ainsi en dévalorisant le gain, la bénédiction qu’il nous procure. D’où l’importance de revenir sur la bonne manière de voir le travail. Il est nécessaire de renouveler notre intelligence en ce qui concerne le travail ! Et ainsi nous serons prêt à mieux prier pour notre travaille et en même temps nous serons utiles aux autres !

Il me serait difficile de résumer en quelques phrases ce qui concerne ce sujet, mais nous allons faire ce que nous pouvons et ensuite nous verrons si nous pourrons donner suite à ce thème. Donc, Sachons premièrement :

  1. Le travail n’est ni pour le capital, ni pour les biens matériels seulement:

Parlant du travail, Abraham Lincoln dit : « Le travail est antérieur au capital et indépendant de celui-ci. Le capital n’est que le fruit du travail et n’aurait jamais pu exister si le travail n’avait pas existé avant lui. Le travail est supérieur au capital et mérite de loin la plus grande considération. »

Il est intéressant de noter que le capital (L’argent) n’est que le fruit du travail, pas sa raison d’être, et que l’homme qui fait le travail est la base même sur qui il faut compter ! Considérer donc que l’homme ne soit rien face au travail, serait mal ! Parce que l’homme est plus que tout ce qu’il crée et ce qu’il fait (productions, institutions, systèmes) : sa valeur transcende celle de son travail. Le diable a voulu détruire cela, d’où l’importance de se lever et de prier pour notre travail !

Donc, il est important de retenir  que le premier fondement de la valeur du travail est l’homme lui-même pas l’argent, le travail ne peut avoir plus de dignité que celui qui l’exécute ! Ensuite, le but de tout travail exécuté par l’homme, quel que puisse être ce travail, doit toujours être rendre gloire au Seigneur ! Et enfin  l’homme et la valeur de son travail ne se réduisent pas à la sphère économique et à la satisfaction des « besoins » matériels.
Psaumes 128 :2 « Tu jouis alors du travail de tes mains, Tu es heureux, tu prospères. »

Colossiens 3 :17 « Et quoi que vous fassiez, en parole ou en œuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus, en rendant par lui des actions de grâces à Dieu le Père. »

1 Corinthien 10 : 31 « Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, soit que vous fassiez quelque autre chose, faites tout pour la gloire de Dieu. »

Selon la Bible donc, nous ne travaillons pas seulement pour l’argent, pour les biens matériels, mais pour notre épanouissement et pour la gloire de Dieu ! D’où il est important de n’est pas confondre, que l’esprit régnant du capitalisme ne nous aveugle pas et nous empêche ainsi de recevoir la bénédiction qui s’attache au travail : l’épanouissement individuelle/société et la gloire rendue à Dieu !

  1. Des travailleurs et non pas des paresseux !

Dans le Nouveau testament, Paul écrit aux Thessaloniciens en condamnant la paresse et le désordre :

2 Th. 3 : 6-13 : « Vous savez vous-mêmes comment il faut nous imiter, car nous n’avons pas vécu parmi vous dans le désordre. Nous n’avons mangé gratuitement le pain de personne; mais, dans le travail et dans la peine, nous avons été nuit et jour à l’œuvre, pour n’être à charge à aucun de vous. Ce n’est pas que nous n’en eussions le droit, mais nous avons voulu vous donner en nous-mêmes un modèle à imiter. Car, lorsque nous étions chez vous, nous vous disions expressément : Si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus. Nous apprenons, cependant, qu’il y en a parmi vous quelques-uns qui vivent dans le désordre, qui ne travaillent pas, mais qui s’occupent de futilités. Nous invitons ces gens-là, et nous les exhortons par le Seigneur Jésus Christ, à manger leur propre pain, en travaillant paisiblement. Pour vous, frères, ne vous lassez pas de faire le bien. »

Ce passage des écritures fait deux parallélismes : entre ceux qui vivent dans la paresse, ceux qui mangent gratuitement le pain de quelqu’un, et ceux qui ne travaillent pas ! Et aussi  entre ceux qui travaillent, ceux qui mangent de leur propres pains en travaillant paisiblement et ceux qui ne se lassent pas de faire des biens !

Pour dire que celui qui travaille, mange de son pain en travaillant paisiblement et ainsi fait du bien autour de lui! Mais alors ? Qu’arrives-t-il à ceux qui travaillent, qui passent leur temps à travailler mais qui ne mangent pas malgré tout ?

Nous pouvons citer cinq points essentiels à notre renouvellement d’intelligence du point de vue du travail :

a) Rappelons-nous que notre travail vient de Dieu donc donnons à Dieu ce qui lui revient: ce sujet, je ne vais pas trop m’y attelé car nous connaissons l’utilité de la dîme. Refusons d’entrer dans des débats inutiles qui nous embrouillent bêtement ! Donnons la part de salaire qui revient à Dieu à Dieu. Refusons de nous baser sur les visibles : le pasteur roule en Benz (alors que ma carcasse crache de la pollution ! hihihi), il a une grande maison, ses enfants étudient à l’étrangers alors que moi j’ai du mal à nourrir les mien….etc. non dites-vous ceci : « Seigneur, j’ai travaillé et j’ai été payé, voici ta part, à la manière d’Abel ! » Moi je donne ma dîme dans le panier des offrandes pas en mains propres au pasteur, parce que ma logique est que je donne à Dieu, si le pasteur et son groupe gèrent mal cet argent, ce n’est pas mon problème, c’est leur problème avec Dieu ! Alors arrêtons de retenir la bénédiction qui s’attache à la dîme à cause des attitudes de certains pasteurs ! Lévitique 27 :30

b) Prenons pour nous les promesses de la bible se rapportant au travail: La bible regorge des promesses sur le travail, pourquoi continuer d’accepter un travail médiocre, alors que par la prière nous pouvons changer cet état de choses ? pourquoi continuer à supporter un boss abuseur alors que par la prière on peut tout changer ? pourquoi attendre en murmurant des arriérés des salaires alors qu’on peut se lever par la prière et déplacer des montagnes ?….Agissons exactement comme nous ferons face à la maladie par exemple, nous avons pris des versets qui parlent de guérison et nous l’avons appliqué à notre cas et nous sommes allées en guerre ! De même avec le travail, prenons pour nous des passages qui parlent de travail et mettons-nous devant Dieu avec sa parole en main ! Rappelons-nous du passage de la bible qui nous dit que Dieu poursuit sa parole pour l’accomplir, en mettant Dieu fasse à sa parole, Il ne peut rester sans rien faire ! Il va se lever pour nous ! Habacuc2 :3, Psaume 119 :38

c) Rappelons-nous de faire du bien autour de nous: ne soyons pas des frères et sœurs en paroles pas en action ! Arrêtons d’aider l’autre rien qu’en parole, pas en actes ! un frère vient vers toi dans le besoin, ne le renvoie pas en disant : « viens frère nous allons prier ! », puis le renvoyer tel qu’il est venu ! partageant le peu que nous avons, n’attendons pas d’avoir des millions pour commencer à donner aux autres ! si nous ne donnons pas quand nous avons 2, nous ne donnerons pas quand nous aurons 10 !Proverbes 11 :24

d) Prions pour nos employeurs: « ça c’est là où les romains s’empoignèrent! » C’est facile de prier pour un boss qui vous paye chaque mois votre dû, avec les avantages compris ! Mais quand vous avez un boss méchant, calculateur, qui ne pensent qu’à lui,  quand il réagit face à vous comme si votre salaire était une dette ! hihihi, il devient difficile de prier ! Ici rappelons-nous juste que Dieu nous ordonne de prier pour ceux qui nous maltraitent, pour ceux qui nous persécutent. Par la prière nous pouvons changer cet état de chose!

e) Soyons des sources de bénédictions pour les autres autour de nous, pour finir, soyons ce pourquoi Dieu a instauré le travail ! Le travail n’a pas seulement un visé individuel mais aussi communautaire. Il permet de participer à la construction communautaire, à développer la vie sociale ! notre travail n’est pas seulement pour nous ! Elle est aussi pour la société, travaillons donc en gardant ceci en tête ! Ainsi nous grandirons en maturité et serons des sources de bénédiction pour les nations !

Le travail n’est pas une punition de Dieu, c’est un moyen d’épanouissement qu’Il a mis à notre disposition, aussi nous devrions nous y réjouir, nous y retrouver, y trouver notre compte! Refusons, de vivre comme des condamnés mais prenons les promesses de Dieu qui s’attachent au travail sur cette terre, et attendons nous à Lui seul pour nous donner la victoire!

Que Dieu vous bénisse et à très bientôt!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s