L’Esperance est une autre chose totalement différente dans le sens biblique.

J’espère bien que ça marchera… Espérer, c’est souhaiter qu’une situation se déroule d’une certaine manière, comme réussir un examen ou bien pouvoir mettre un projet à exécution. Même si nous n’avons aucun contrôle sur les situations, nous pensons, nous projetons, nous planifions et nous agissons sur la base de ce que nous espérons et nous nous attendons à voir les choses se réaliser. Quand je dis « j’espère » et que mon attente ne se concrétise pas, je suis bien entendu déçu, mais il faut que j’en prenne mon parti comme on dit.L’espérance selon Dieu décrite dans la Bible est bien différente. Pour le chrétien, l’espérance consiste à attendre quelque chose de pied ferme, sur la base des promesses de Dieu. Cette espérance découle de l’oeuvre de Jésus-Christ et se trouve scellée, garantie, par la fidélité de Dieu et la certitude de son amour. Jésus est venu pour nous pardonner, nous délivrer du pouvoir du mal, nous apporter la lumière de la vie et l’assurance d’une vie éternelle avec lui après la mort. Voilà notre espérance. Nous ne nous faisons aucune illusion sur le sort final de notre société qui ne peut résoudre les problèmes de la méchanceté, de l’égoïsme ou de l’injustice. Nous ne fuyons pas nos responsabilités et accomplissons ce qui est en notre pouvoir, mais c’est vers le Dieu de l’espérance que nous tournons nos regards avec confiance. Dans la Bible, l’espérance est comparée à une ancre solide pour notre vie. Ancrée en Dieu, mon espérance ne sera jamais déçue, car il s’engage à tenir ses promesses.

Publicités