RDC: Les USA appellent Kabila à quitter le pouvoir après décembre 2018 encore une fois 

Les États-Unis demandent au président congolais Joseph Kabila de « quitter le pouvoir » après les élections prévues le 23 décembre 2018.
Selon un communiqué du département d’État, les USA ont salué la publication de ce calendrier électoral.

Les États-Unis se déclarent « résolus à travailler avec le peuple et les institutions de la RDC, l’Union Africaine, les partenaires régionaux et internationaux et la Monusco » pour que les « quelque 45 millions d’électeurs congolais puissent voter à temps et comme prévu en décembre 2018″.

L’Union africaine pour sa part déclare avoir » pris note avec satisfaction » de la publication du calendrier électoral en République Démocratqiue du Congo.

Dans un communiqué, le Président de la Commission de l’Union africaine invite l’ensemble des acteurs politiques à se montrer responsables et de s’abstenir de tout propos ou acte de nature à générer des tensions.

L’UA réaffirme sa détermination à mobiliser toutes les ressources pour accompagner et soutenir le processus électoral en RDC.

Publicités