L’opposition interne se débat pour la résurrection de l’Accord d’Arusha

«Cette démarche unilatérale de révision de la Constitution traduit la volonté de Pierre Nkurunziza de se consacrer président à vie à travers un système type monarchie constitutionnelle.» Lit-on dans une lettre du 8 novembre signée par Nestor Girukwishaka, au nom d’Agathon Rwasa, Evariste Ngayimpenda, et Juvénal Ngorwanubusa, président du parti MRC-Rurenzangemero.

Ces politiciens interpellent le médiateur dans la crise burundaise, Yoweri Museveni, le secrétaire général des Nations unies et le président de la commission de l’Union africaine sur le danger d’amendement de la Loi fondamentale.

C’est une «démarche dangereuse pour notre pays et la sous-région. Elle constitue un mauvais précédent pour le monde entier.» La révision constitutionnelle implique des entorses à l’Accord d’Arusha. Ils évoquent l’ «enterrement» de ce dernier. Avant de souligner que lesdites organisations se sont porté garantes de l’Accord d’Arusha.

Au cas où la révision passerait, ces opposants estiment que le parti au pouvoir aurait tous les leviers pour imposer sa volonté. « Qu’est-ce qui empêcherait demain le Cndd-Fdd de supprimer définitivement tout référence à un quelconque partage politico-ethnique du pouvoir et de commettre l’irréparable ?»

Pour ce, ils appellent nommément la sous-région, l’Union africaine, les Nations unies et toute la communauté internationale à faire feu de tout bois pour empêcher Bujumbura de réviser la Constitution. «En tant que produit d’un consensus politique et social, l’Accord d’Arusha et la Constitution qui en est issue ne peuvent pas être révisés à l’initiative d’une seule force politique, fût-elle au pouvoir, à plus forte raison lorsqu’elle s’y est installée dans la controverse.»

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s