Les reportages des médias sur la vente des migrants en Libye sont exagérés , dixit un ambassadeur libyen

Ambassadeur de Libye au Ghana, Sallah Koni Mustafa, a décrit les reportages des médias sur la  des migrants dans son pays comme exagérés et inutiles. M. Mustapha est d’avis que les médias ont trop mis l’accent sur les histoires négatives de son pays.

Selon ce dernier, bien que son pays soit confronté à de nombreux défis en matière de droits de l’homme, les médias se sont seulement intéressés à mettre en lumière les histoires négatives plutôt que les points positifs.

La Libye est au cœur d’une polémique après que des images et des vidéos des migrants vendus comme esclaves ont été publiées par la chaîne américaine CNN, et diffusées partout sur les réseaux sociaux.

Il a été rapporté que certains migrants sont vendus comme esclave pour 400 dollars tandis que d’autres sont torturés à mort. Cette situation horrible a suscité de l’indignation et des manifestations à Paris et dans d’autres villes du monde. Le président Nana Addo Dankwa Akufo-Addo a décrit cette situation comme une «violation scandaleuse des droits de l’homme ».

Cependant, lors d’une interview accordée à Starr FM, M. Mustafa a souligné que ces reportages négatifs n’étaient pas nécessaires parce que son gouvernement fait tout ce qui est en son pouvoir pour mettre fin à cet acte horrible et punir les responsables.

« Notre gouvernement a ouvert une enquête à ce sujet, sur la crédibilité de ces reportages et sur les responsables qui seront poursuivis et punis s’ils sont reconnus coupables. Les reportages médiatiques et les exagérations ne sont pas nécessaires », a-t-il noté. Il a en outre démenti les affirmations selon lesquelles les Libyens sont des racistes qui ne se considèrent pas comme étant des Africains. Il a également accusé les médias de ne pas rapporter le fait qu’il y a d’autres Africains qui travaillent en Libye sans être harcelés.

« Nous avons toujours dit que la Libye est un pays africain, les Libyens ne sont pas racistes, la Libye est l’Afrique et les Libyens sont des Africains. Il y a des milliers de personnes qui travaillent actuellement en Libye, qui ont un emploi bien rémunéré, qui travaillent dans la dignité sans aucune forme de harcèlement, mais les médias ne parlent pas de cela », a-t-il souligné.

Il faut souligner que lors du sommet EU-UA qui s’est tenu en Côte d’Ivoire, les dirigeants africains et européens ont élaboré des plans pour rapatrier les migrants africains en Libye dans leur différent pays respectif et ralentir l’immigration.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s