Sociologie: A partir de combien de temps les femmes se lassent-elles de leur partenaire ?

Dans le cadre de la troisième étude nationale britannique sur les comportements sexuels et des modes de vie, les chercheurs de l’Université de Southampton ont rassemblé les données relatives à plus de 11.000 participants dont 6.669 femmes et 4.839 hommes ayant eu des relations sexuelles l’année précédant l’enquête. Les femmes se lasseraient plus vite que les hommes. Voici leurs résultats ! 

Sexe : les femmes plus tentées de tromper que les hommes ?

D’après les résultats de l’enquête nationale, environ 34% des femmes et 15% des hommes ont déclaré se lasser de leur partenaire sexuel après un an de relation.

Après un an, les femmes ont davantage tendance que les hommes à ne plus ressentir la passion des débuts dans leurs relations sexuelles avec un même partenaire.

Après 12 mois, l’insatisfaction sexuelle des femmes est quatre fois plus importante que chez les hommes, surtout lorsque les partenaires sont en couple. Les hommes semblent garder de l’intérêt pour le sexe dans leur relation peu importe sa durée.

Angoissés par le manque de désir et de passion

Les participants interrogés étaient âgés de 16 à 74 ans et avaient eu au moins une relation sexuelle dans l’année précédant l’enquête.

D’après les chercheurs, plus de la moitié des femmes et des hommes (62% des femmes, 53% des hommes) ont déclaré qu’ils étaient angoissés à l’idée de manquer d’intérêt ou de passion dans leurs relations sexuelles.

Alors que l’intérêt pour le sexe diminue significativement avec l’âge chez les femmes, chez les hommes cet intérêt diminue plus graduellement jusqu’à environ 70 ans. Environ 11% des hommes de 16 à 24 ans ont déclaré ne pas ressentir d’intérêt pour le sexe, tandis que cette part monte à 17% parmi les hommes de 25 à 34 ans.

Les chercheurs ont remarqué que communiquer à propos du sexe peut aider les couples à ne pas se lasser. Selon Cynthia Graham, chercheuse au Centre de Recherche sur la Santé Sexuelle à l’Université de Southampton, ces résultats montrent l’importance du contexte relationnel dans la compréhension du manque de désir ou de libido de l’un des partenaires.

Surtout pour les femmes, la qualité et la durabilité de leur relation et de leur communication avec leur partenaire sont des qualités essentielles pour ne pas perdre de passion ou d’intérêt pour le sexe malgré le temps qui passe.

Mais les hommes comme les femmes ont pour la plupart admis qu’au bout d’un an avec le même partenaire, ils ne ressentaient plus de connexion émotionnelle proche avec leur partenaire pendant le sexe.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s