Bujumbura : Une pénurie de carburant de trop

La ville de Bujumbura est frappée de nouveau par une pénurie de carburant depuis ce jeudi 11 janvier. Seules quelques stations étaient en service. Et du coup, c’était la ruée vers l’or noir par tous les véhicules et motos formant de longues files en attente d’être servis.Le ras le bol se manifestait sur les visages de ces automobilistes. «Si la hausse du prix à la pompe peut résoudre cette pénurie que l’Etat le fasse, c’est notre lot quotidien», a lancé un taximan rencontré à une station-service Interpetrol Orée du Golfe. C’est au quartier asiatique.

Un employé de cette station interrogé a confié qu’ils vont servir jusqu’à la dernière goutte de leur stock. Néanmoins, déplore-t-il, le réapprovisionnement de la station reste incertain.

La plupart des automobilistes rencontrés appellent le gouvernement à prendre à bras le corps ce phénomène qui prend une ampleur inquiétante.

Rappelons que l’année dernière a été ponctuée par des pénuries récurrentes de carburant, elles se sont soldées par des hausses du prix de cette matière stratégique. «Et voilà, que ça récidive avant même la fin de ce mois de janvier», a lâché un autre automobiliste en attente d’être servi.

Contactées, les autorités du ministère de l’Energie et Mines en même temps chargé du carburant ont annoncé qu’elles donneront des éclaircissements ultérieurement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s