La Bible, livre fermé ?

Ce texte est une contribution de Luc Henrist.

On dit que la Bible est le livre le plus vendu au monde. Qu’elle a été traduite dans plus de 670 langues, et il existe des centaines de versions dans différentes langues. Rien qu’en français, on en compte une bonne vingtaine.

A

lors, pourquoi est-ce que je dis que la Bible est un livre « fermé » ? Car il est certain que de nos jours, bien que la plupart des chrétiens possèdent au moins une Bible si pas deux ou trois, ils ne la lisent pas ou très rarement. Pourquoi ? Il y a plusieurs sans doute plusieurs raisons à cela. En voici quelques-unes :

1. Ils ont peur d’une parole qui sortirait de la bouche de Dieu :
Exode 20:19 Ils dirent à Moïse: «Parle-nous, toi, et nous écouterons; mais que Dieu ne nous parle pas, sinon nous mourrons.» On retrouve un peu cette notion dans le catholicisme où seuls les prêtres avaient le droit de lire la Bible. Sans doute pour mieux contrôler les personnes et leur imposer une doctrine spécifique. Certaines personnes se comportent de la même façon : elles préfèrent que ce soit le pasteur ou quelqu’un d’autre qui lise quelques passages de la Bible car elles craignent que Dieu ne leur dise des choses qu’elles ne veulent pas entendre…

2. Nous vivons dans une société où tout fonctionne par l’intermédiaire de l’électronique, des ordinateurs, des smart phones, des tablettes, etc… Et à propos de tablettes, ce ne sont pas celles que Moïse a reçu sur le Mont Sinaï ! Et donc, cette dépendance à ces gadgets fait en sorte que peu de gens prennent encore un livre en mains. Qu’il s’agisse de la Bible ou d’un autre livre. Il est vrai que la Bible est un livre assez volumineux et donc pas commode à transporter mais vous pouvez la lire sur votre smart phone lorsque vous êtes en déplacement (c’est ce que je fais).

3. Certains chrétiens estiment que la Bible est un livre « ennuyeux » ou difficile à comprendre et donc, il faut la lire à toutes petites doses comme un médicament amer et désagréable à prendre… Et pourtant si vous faites l’effort de réfléchir à ce que vous lisez, vous verrez que non seulement ce n’est pas difficile et que les commandements de Dieu, comme il est écrit dans le Psaume 19:11 « …sont plus précieux que l’or, que beaucoup d’or fin; ils sont plus doux que le miel, même le miel qui coule des rayons. » D’ailleurs, saviez-vous que le Psaume qui parle justement des commandements de Dieu est le Psaume 119, qui possède pas moins de 176 versets ! C’est le chapitre le plus long de la Bible ! Les Juifs célèbrent chaque année une fête qui s’appelle « Simkha Torah » (la joie de la Torah) et pendant laquelle ils dansent avec les rouleaux de la Torah dans la synagogue pour remercier et louer Dieu pour Sa Parole ! J’aimerais voir ce genre de célébration dans nos églises !

4. Certaines personnes pensent aujourd’hui que ce qui est le plus important, ce n’est pas tant de lire ou étudier la Bible mais c’est d’entendre des témoignages qui racontent ce que les gens ont vécu, leurs « expériences ». De toute évidence, on est très loin du « Sola Scriptura » qu’on nous a présenté en long et en large tout au long de l’année 2017… En fait, bien des fois on tombe dans le spectaculaire, dans les émotions qui sont très souvent passagères. Comme dit si bien le proverbe : « Jean qui rit, Jean qui pleure ! »  Aujourd’hui, vos émotions vous feront rire mais demain elles vous feront peut-être pleurer… On ne peut pas se baser sur des expériences ou des émotions pour avoir une marche avec Dieu stable. Notre vie doit être basée sur la Parole de Dieu et non sur des expériences, des émotions. Mais évidemment cela demande un certain effort car pour pouvoir apprendre et comprendre la Bible, il faut être prêt à la lire, à l’étudier et la méditer…

Connaître la Parole est la seule façon que nous avons pour pouvoir apporter des arguments valables lors de discussions et lorsque nous enseignons dans l’église. Comme le dit l’Apôtre Paul à Timothée (2 Tim. 3 :16),

Toute l’Ecriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l’homme de Dieu soit formé et équipé pour toute œuvre bonne.

Et non seulement elle est utile pour ce but mais elle est aussi, comme il est écrit (Hébreux 4:12), une arme puissante :

En effet, la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante que toute épée à deux tranchants, pénétrante jusqu’à séparer âme et esprit, jointures et moelles ; elle juge les sentiments et les pensées du cœur.

On voit que Jésus Lui-même l’utilisait comme épée car lorsqu’Il a été tenté par le diable, Il lui a toujours répondu par : « Il est écrit ». Donc, Il citait la Parole de Dieu ! A combien plus forte raison, nous devrions nous aussi la connaître pour pouvoir faire face aux tentations !

Certaines personnes déclarent que la Bible est un « vieux livre, démodé et qui n’a plus du tout sa place dans notre société contemporaine et moderne ». Mais si on y regarde de plus près, on peut voir que c’est en réalité, juste le contraire. C’est un livre qui parle de tous les problèmes et les besoins de notre société contemporaine :

1. Le besoin de paix dans le monde et au Moyen-Orient : La Bible nous dit : « Priez pour la PAIX de Jérusalem » (Ps. 122 :6) et Jésus dit (Mat. 5 :9) : « Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu! » En priant pour la paix, nous participons à cet effort de procurer la paix au monde, tout en sachant que le seul qui pourra apporter la vraie paix dans le monde est le Prince de la Paix et non un plan de paix construit par des hommes !

2. Le besoin de miséricorde et de pardon dans notre société : (Colossiens 3 :13) « Supportez-vous les uns les autres et, si l’un de vous a une raison de se plaindre d’un autre, pardonnez-vous réciproquement. Tout comme Christ vous a pardonné, pardonnez-vous aussi. »

3. Le besoin de respect entre les peuples et les races : (Actes 17 :26) « Il a fait en sorte que tous les peuples, issus d’un seul homme, habitent sur toute la surface de la terre, et il a déterminé la durée des temps et les limites de leur lieu d’habitation. »

4. Respect de la terre (écologie) : Au commencement (Genèse 2 :15) « L’Eternel Dieu prit l’homme et le plaça dans le jardin d’Eden pour qu’il le cultive et le garde. » Et à la fin des temps (Apo. 11 :18) « Les nations se sont irritées, mais ta colère aussi est venue; voici le moment de juger les morts, de récompenser tes serviteurs les prophètes, les saints et ceux qui craignent ton nom, petits et grands, et de détruire ceux qui détruisent la terre. »

5. L’importance d’aider les plus faibles, ceux qui sont dans le besoin (aide humanitaire) : (1 Thess. 5 :14) « Nous vous y invitons, frères et sœurs: avertissez ceux qui vivent dans le désordre, réconfortez ceux qui sont abattus, soutenez les faibles, faites preuve de patience envers tous. » (Jacques 1 :27) «  La religion pure et sans tache devant Dieu notre Père consiste à s’occuper des orphelins et des veuves dans leur détresse et à ne pas se laisser souiller par le monde. »

Certaines personnes pensent que la Bible est dépassée dans le domaine scientifique. Et pourtant, bien avant l’heure, Dieu avait donné des instructions spécifiques qui sont maintenant vérifiées par la science.

Par exemple :

Il y a de nombreuses années, la science niait que l’univers a eu un commencement. Maintenant la plupart des scientifiques admettent que c’est le cas.

Quelle est la forme de la terre ? Pendant l’Antiquité, de nombreuses personnes pensaient que la terre est plate. Au 5ème siècle Av. J-C, des scientifiques grecs ont suggéré qu’il s’agissait d’une sphère. Mais bien avant cela, au 8ème siècle Av. J-C, la Bible nous disait, par le prophète Esaïe que « C’est l’Eternel qui siège au-dessus du cercle de la terre; ses habitants sont, pour lui, pareils à des sauterelles. » (Esaïe 40 :22) Le mot « cercle » en hébreu est « khoug » גוּח qui peut aussi être traduit par « sphère »…

Qu’est-ce-qui garde les planètes suspendues dans l’atmosphère ? Aristote, qui était un scientifique grec du 4ème siècle Av. J-C, enseignait que toutes les planètes étaient chacune insérée dans une sphère allant de la plus grande à la plus petite. Mais bien longtemps auparavant, la Bible nous disait déjà que « C’est lui (Dieu) qui déploie le nord sur le vide, qui suspend la terre sur le vide. » (Job 26 :7)

Et dans le domaine de la médecine, la Bible était aussi à l’avance sur certaines découvertes récentes :

Dans la Loi de Moïse, il est écrit qu’il fallait isoler les lépreux des bien-portants afin de ne pas les contaminer. Mais ce n’est qu’au Moyen-âge que les hommes ont appliqué cette règle (Lévitique 13 et 14). Au Moyen-âge, les chrétiens pensaient que les Juifs répandaient le choléra car eux-mêmes en souffraient beaucoup moins. Et à cause de cette accusation, des milliers de Juifs furent massacrés. Mais en réalité, les Juifs étaient moins affectés par le choléra car ils observaient tout simplement ces règles bibliques !

Se laver après avoir touché un mort : Ce n’est qu’au 19ème siècle que les médecins ont réalisé qu’en s’occupant de malades vivants, après avoir touché des morts, sans s’être d’abord lavé leurs mains, qu’ils leur transmettaient des maladies. Et cela a causé la mort de nombreuses personnes. Pourtant, des milliers d’années plus tôt, la Bible avait déjà averti qu’il fallait se laver les mains et se purifier après avoir touché un mort (Nombres 19 :11-19)

Se débarrasser des excréments : Chaque année plus d’un demi-million d’enfants meurent de diarrhée, due en grand partie au fait qu’ils sont exposés à des excréments humains dont on ne s’est pas débarrassé de façon hygiénique. Pourtant la Bible avait des instructions claires à ce sujet « Tu auras un endroit prévu à l’extérieur du camp et c’est là dehors que tu iras pour tes besoins. » (Deutéronome 23 :13)

Le moment de la circoncision : La Bible dit clairement (Lévitique 12 :3) que la circoncision doit être faite le huitième jour après la naissance du bébé. On a récemment découvert que c’est en fait, le jour où la capacité de coagulation du sang est la plus élevée et donc les risques d’hémorragie sont moindres.

Les liens entre la santé mentale et la santé physique : Ce n’est que récemment que les chercheurs en médecine ont découvert qu’il y a un lien entre la santé mentale et physique. Mais la Bible déclarait déjà depuis des milliers d’années (Prov. 17 :22) : « Un cœur joyeux est un bon remède, mais un esprit abattu dessèche les os. »

Dans le monde chrétien, nous voyons de plus en plus de faux docteurs, de faux prophètes se lever et tant de gens les suivent aveuglément. La Bible nous a pourtant avertis à ce propos. (Matthieu 24:24) « …de prétendus messies et de prétendus prophètes surgiront; ils feront de grands prodiges et des signes miraculeux au point de tromper, si c’était possible, même ceux qui ont été choisis. » Et la raison est, comme le disait aussi Jésus : (Mat. 7:26) « Mais toute personne qui entend ces paroles que je dis et ne les met pas en pratique ressemblera à un fou qui a construit sa maison sur le sable. »

Soyons donc vigilants et lisons la Parole de Dieu, TOUTE la Parole de Dieu, tous les jours que Dieu nous donne car, comme il est écrit dans ce Psaume 119:105 « Ta parole est une lampe à mes pieds et une lumière sur mon sentier. »

Publicités