Relevez la tête et recevez la grâce non la condamnation.

Comment réagissez-vous face à vos erreurs ? Par exemple…

• Comment vous sentez-vous, après avoir envoyé cet e-mail à la mauvaise personne ?

• Ou bien après avoir « lâché » votre énervement sur les enfants ?

• Ou bien encore, après avoir oublié de payer cette facture dans les temps ?

La plupart du temps, nous vivons mal nos erreurs, nous culpabilisons… Mais à y réfléchir de plus près, nos erreurs sont précieuses : elles nous apprennent à faire mieux. Quelqu’un a dit : « Commettre des erreurs signifie seulement apprendre plus vite. »

Aujourd’hui Dr, voyez vos erreurs comme ce qu’elles sont vraiment : une étape, un tremplin pour apprendre plus vite et pour faire mieux. Et non pas un couperet, une épée de Damoclès au-dessus de votre tête, ou une condamnation définitive…

La Bible dit : « Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ. » (Lire Romains 8.1.)

Il n’y a plus rien qui vous condamne ou vous accuse, Dr. Vos erreurs ne sont pas là pour vous condamner, ni vous culpabiliser : elles vous font apprendre plus vite.

Alors, relevez la tête et recevez la grâce et le pardon, non la condamnation.

Publicités