Étude: Consommer des aliments de rue peut causer le cancer et les maladies cardiaques

Deux chercheurs médicaux et nutritionnistes nigérians ont révélé mercredi aux populations de réduire au maximum leur consommation de collations le long des routes. Ils soutiennent qu’elles présentent des dangers pour la santé des consommateurs.

Le Dr Yeside Adesiyun et le Dr Ochuko Eruikainre, tous deux chargés de recherche et nutritionnistes à l’Institut Fédéral de Recherche Industrielle (FIIRO), Oshodi, Lagos, ont fait cette déclaration lors d’un entretien avec des journalistes à Lagos.

Adesiyun a déclaré que la consommation régulière de collations vendues dans les rues, également connu sous le nom d’aliments de rue, pourrait causer des maladies chroniques telles que l’obésité, le diabète et les maladies cardiaques, car ils sont généralement riches en sucre.

Beaucoup de ces aliments vendus au bord de la route sont sources de maladies inflammatoires, le cancer et l’intoxication alimentaire. Les collations au bord des routes, bien que très importantes dans nos habitudes alimentaires et notre culture, non seulement au Nigeria, mais dans le monde entier, ajoutent à nos calories quotidiennes et autres nutriments qui ne sont pas sécurisés pour la consommation.

Cela peut provoquer une intoxication alimentaire qui peut être le résultat de matières premières contaminées ou d’équipements de traitement. Cela pourrait aussi être le résultat d’un manque d’eau potable et d’un environnement non hygiénique ainsi que d’une mauvaise hygiène des fabricants et des vendeurs. « En outre, la contamination peut provenir de l’environnement où les aliments sont exposés, au sale, les mouches et la poussière.

Certains de ces aliments sont riches en sucre et d’autres produits raffinés telle que la farine blanche qui contribue à la montée des maladies chroniques.

, a déclaré Adesiyun.

Elle soutient aussi que la plupart des vendeurs au bord de la route font frire les aliments dans une huile surexploitée. Ce qui provoque désastre sanitaire et provoque des maladies cardiaques et le diabète.

Erikainure a exhorté les gouvernements à trouver un moyen de réglementer et de surveiller les vendeurs de rue afin de garantir la sécurité des citoyens.

Publicités