Laissez le meilleur enseignant du monde vous instruire.

Jésus a dit dans sa parole : « Venez à moi vous tous qui êtes fatigués de porter un lourd fardeau et je vous donnerai le repos. Prenez sur vous mon joug et laissez-moi vous instruire, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour vous-mêmes. » (Lire Matthieu 11.28-29.)

Laissez-moi vous poser cette question : si vous étiez gravement malade, vers qui vous tourneriez-vous ? vous contenteriez-vous du médecin que l’on vous attribue d’office ou chercheriez-vous le meilleur médecin dans sa spécialité ?

Je suis certain que nous voudrions tous être soignés par un homme qui excelle dans ce qu’il fait, et qu’aucun d’entre nous ne voudrait confier sa santé à quelqu’un de médiocre.

Et qu’en est-il de notre foi ? La foi, pour durer, a besoin de s’instruire sans cesse, et la source d’enseignement la plus sûre est celle qui vient de l’enseignant lui-même : Jésus. Par son amour, il désire nous instruire en toutes choses : « Je t’instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre ; je te conseillerai, j’aurai le regard sur toi. » (Lire Psaume 32.8.)

Qu’a-t-il donc à nous enseigner ? Pierre, qui comprenait l’essence de l’enseignement de Jésus, a dit : « Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle. » (Lire Jean 6.68.)

Voici ce que le Seigneur désire vous apprendre maintenant…

• Le repos, c’est savoir s’arrêter.

• Cesser de s’agiter, de se débattre.

• C’est laisser aller, lâcher prise.

Comme Marie, arrêtons-nous aux pieds de Jésus et choisissons la bonne part… Celle de nous laisser instruire par celui qui a les paroles de la vie éternelle.

Aujourd’hui, je vous encourage à entrer dans le lieu secret, dans votre chambre, et à déposer votre fardeau à ses pieds. Ensuite, sortez et laissez votre problème à Jésus là dans votre chambre. Dites-lui : maintenant, c’est toi qui t’en occupes.

Publicités