Malaise sociale en Afrique : Les membres du Groupe de Prière pour les Nation montent au front

‘’Pour Jérusalem, je ne me tairai point…’’ ! Près de 3000 ans en arrière, un Prophète du nom d’Esaie élevait cette prière en faveur de sa Nation Israël. Et aujourd’hui, à 7971 Kms de la Ville sainte à Abidjan, ce cri retentit des profondeurs des âmes d’une poignée de Serviteurs de Dieu, qui se sont donnés pour mission de porter le fardeau de la Côte d’Ivoire et de l’Afrique devant L’Eternel jusqu’à la restauration totale du Peuple noir.

Ce Jeudi 05 Avril 2018, les membres du Groupe de Prière pour les Nations(GPN) étaient réunis au sein de la Mission Ivoiro-Coréenne (MIC-CI) du quartier de Cocody-II Plateaux à Abidjan pour intercéder, rien que plaider devant la face de Dieu. De 09h à 13h, les intercesseurs ne se sont donné aucun répit. Sous la houlette du Pasteur YAPO Vincent, fondateur du mouvement, les sujets ont été égrenés les uns après les autres avec une telle ferveur que certains dans la salle dégoulinaient de sueur malgré la climatisation. Face à une telle détermination, le Pasteur YAPO a tancé la tiédeur de certains Serviteurs de Dieu, et même des chrétiens vis-à-vis du sort  de la Nation, qui contraste absolument avec l’engagement du GPN :’’ Bien-aimés, ouvrons les yeux. Nous devons comprendre que nous avons besoin de placer la Côte d’Ivoire sur les pieds de Jésus’’ plaide l’Homme de Dieu pour qui ‘’Dieu a donné son Pouvoir à l’église’’.

Et l’église Africaine en particulier a une position sensible devant Dieu d’autant plus que c’est ce continent qui a ‘’enfanté’’ le Peuple Hébreu. ‘’L’Afrique est le Havre de l’humanité’’ martèle le Fondateur du GPN qui se réjouira par ailleurs de la diversité des participants issus de plusieurs pays de la région.

Publicités