Crise en Syrie : 400 000 morts, des millions de réfugiés… Comment prier ?

Le territoire syrien est l’un des berceaux de l’humanité. Certains vestiges sont parmi les plus anciens au monde. Pourtant, la Syrie est aussi l’un des pays les plus récents. Fondé en 1920, il ne deviendra indépendant qu’en 1946.

Aujourd’hui la Syrie est déchirée par la guerre civile, par un conflit dont les intérêts nous dépassent. Régime de Bachar el-Assad, kurdes syriens, armée syrienne libre, État islamique, mais aussi Iran, Turquie, Russie, Israël, États-Unis, Allemagne, et France qui soutiennent l’un ou l’autre des camps et envisagent pour certains, une intervention militaire… Le monde entier a les yeux rivés sur cette région, à un moment où la situation semble devenue « hors de contrôle », selon les mots du secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres.

« N’oublions pas, qu’au bout du compte, nos efforts visent à mettre un terme à la terrible souffrance du peuple syrien. »

Les attaques chimiques de cette semaine qui ont fait d’innocentes victimes parmi la population, ont ravivé les tensions diplomatiques. Les uns dénoncent la désinformation des autres. La guerre se mène aussi dans les médias, et ce territoire du Moyen-Orient cristallise aujourd’hui des enjeux géo-politiques majeurs.

Marc Fromager, directeur de l’Aide à l’Église en Détresse postait un appel engagé sur Facebook, mardi 10 avril :

« Pitié pour la #Syrie ! Ça fait déjà 7 ans qu’on pourrit la vie de la population syrienne (500 000 morts et 14 millions de déplacés/réfugiés) et on voudrait à nouveau les bombarder ? »

Alors que faire ? Car c’est bien l’impuissance qui nous envahit en essayant de démêler le vrai du faux dans cette histoire qui s’écrit d’une manière trop subjective, mais qui laisse derrière elle des millions de victimes.

« Vous pouvez faire plus que prier une fois que vous avez prié, mais vous ne pouvez pas faire plus que prier, tant que vous n’avez pas prié. »

AJ Gordon

Pour les chrétiens, la première réponse est donc la prière.

Prions pour une paix véritable

Le philosophe Baruch Spinoza disait que « la paix n’est pas l’absence de guerre, c’est une vertu, un état d’esprit, une volonté de bienveillance, de confiance et de justice ».

Prions pour la justice en Syrie, afin que les dirigeants du monde l’applique pour mettre un terme à cette situation.

Prions pour les victimes et ceux qui leur portent secours

Le bilan est aujourd’hui de 5,6 millions de réfugiés et 400 000 morts.

Prions pour la sécurité, pour la liberté, pour le retour du peuple syrien chez eux dans un contexte apaisé, pour le recul des militants djihadistes.

Prions pour que Dieu nous utilise

Des dizaines ou des centaines de milliers de réfugiés sont dispersés dans le monde. Une occasion unique de les aider et de leur communiquer le message de l’Évangile, afin qu’ils puissent rentrer chez eux remplis de l’espérance du salut.

Prions afin que Dieu nous utilise pour assister les victimes et leur annoncer l’Évangile.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s