Manifestations au Nicaragua: 121 morts depuis mi-avril

Un total de 121 personnes ont été tuées et 1.300 blessées au Nicaragua depuis le début de la vague de manifestations lancée mi-avril contre le gouvernement du président Daniel Ortega, a annoncé lundi une ONG locale.

Ce bilan s’est alourdi ces derniers jours avec les 10 morts enregistrés dans des violences entre manifestants et forces de l’ordre à Masaya, dans le sud de ce petit pays d’Amérique centrale, a précisé le Centre nicaraguayen des droits de l’homme (Cenidh).

Publicités