Burundi : Pierre Nkurunziza entretient l’ambiguïté autour de sa candidature en 2020

En annonçant qu’il soutiendra « le nouveau président de la République » qui sera élu en 2020, Pierre Nkurunziza a surpris son monde. Mais les termes ambigus de son discours entretiennent le flou autour de ses réelles intentions.

C’est une déclaration en forme de coup de théâtre, mais qui n’est pas dénuée d’ambiguïté. « Nous informons les Burundais et le monde entier que nous n’allons pas nous rétracter. La fin de notre mandat prendra fin en 2020 », a annoncé Pierre Nkurunziza, jeudi 7 juin, dans un discours tenu en kirundi à Gitega, dans le centre du pays, à l’occasion de la cérémonie de promulgation de la nouvelle Constitution. « Pour ce qui me concerne, je m’y engage et me prépare en mon âme et conscience, avec toutes mes connaissances et tous mes efforts, à soutenir le nouveau président de la République que nous élirons en 2020 », a ajouté le président burundais, selon une traduction du site burundais Iwacu – confirmée par d’autres sources consultées par JA.

Publicités