Pédophilie : le pape accepte la démission de trois évêques chiliens

François a notamment accepté le départ de monseigneur Juan Barros, soupçonné d’avoir caché les actes de pédophilie du prêtre Fernando Karadima.

Le pape François a accepté la démission de trois évêques chiliens dont celle du très controversé monseigneur Juan Barros, à la suite d’un vaste scandale de pédophilie dans le clergé chilien, a annoncé le Vatican lundi 11 uin.

Les 34 évêques chiliens avaient présenté leur démission collective le 18 mai à la suite d’une série de rencontres avec le pape au Vatican, une démarche inédite dans l’histoire récente de l’Eglise catholique.

Les trois évêques concernés sont Juan Barros, soupçonné d’avoir caché les actes de pédophilie du prêtre Fernando Karadima mais qui nie toute responsabilité ; Cristian Caro Cordero, évêque de Puerto Montt ; et Gonzalo Duarte García de Cortazar, évêque de Valparaiso. Le Vatican n’a pas précisé si le pape allait accepter d’autres démissions.

Omerta

Le pape a fait une marche arrière radicale par rapport à son voyage au Chili de janvier, quand il avait défendu avec force Juan Barros. L’opinion publique chilienne avait été scandalisée par l’omniprésence de monseigneur Barros dans les messes célébrées par le pape François.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s