Mozambique: situation sécuritaire tendue dans le nord du pays

Les Etats-Unis s’inquiètent de la situation sécuritaire au nord du Mozambique. L’ambassade américaine à Maputo a lancé un avertissement sur de possibles attaques imminentes dans la province du Cabo Delgado, à la frontière avec la Tanzanie. Depuis octobre dernier, cette région est le théâtre d’une série d’incidents attribués à un groupe de jihadistes. Connu sous le nom d’al-Shabab, les « jeunes » en langue arabe, ce groupe est responsable selon la police d’au moins trois attaques meurtrières ces deux dernières semaines. Mercredi dernier, au moins cinq personnes ont été tuées à coups de machettes et de couteaux dans un village près de la frontière avec la Tanzanie. Selon Fernando Lima, rédacteur en chef de « Savana », un quotidien mozambicain, ce groupe – formé il y a quatre ans – est estimé à plusieurs centaines de personnes, majoritairement des Mozambicains, mais également des Tanzaniens.

Publicités