La puissance du Seigneur s’accomplit dans notre faiblesse

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un sujet que peu aiment aborder : le jeûne…! Durant des années, j’ai cru à tort que cela était sûrement bon pour les autres mais pas pour moi. J’avais même une excuse médicale pour ne pas jeûner…!

Il existe beaucoup de héros de la foi, et plusieurs manières de jeûner (le jeûne d’Esther, de Daniel, d’Élie, etc.). Mais Jésus est pour moi l’exemple parfait lorsqu’il s’agit du jeûne.

Nous lisons dans Luc 4.1-2 : « Jésus, rempli du Saint-Esprit, revint du Jourdain, et il fut conduit par l’Esprit dans le désert, où il fut tenté par le diable pendant quarante jours. Il ne mangea rien durant ces jours-là, et, après qu’ils furent écoulés, il eut faim. »

Jésus, après avoir été baptisé d’eau par Jean-Baptiste a été « rempli du Saint-Esprit ». Pourtant, c’est seulement après avoir jeûné dans le désert pendant 40 jours qu’il a été « revêtu de la puissance de l’Esprit », ce qui est encore plus grand et enthousiasmant…!

Jésus avait l’habitude de prier, de se rendre dans un endroit spécial pour chercher son Père. Il aimait, par exemple, le mont des Oliviers.

quel est votre endroit spécial à vous…? Celui dans lequel vous vous réfugiez pour prendre du temps avec votre Père…?

Le mot grec pour « habitude » est ethos et on pourrait le traduire par rite, rituel, coutume.

Jésus avait mis en place de bonnes habitudes dans sa vie spirituelle : le matin, alors que bien souvent les disciples dormaient encore, lui priait seul. Il recevait la force de vivre une journée remplie dans laquelle il allait guérir beaucoup de malades, enseigner, résister aux pharisiens, etc.

Notre corps et notre esprit sont intimement liés. Et apprendre à discipliner notre corps avec le jeûne aura un effet sur la discipline de notre esprit.

D’ailleurs, le mot « discipline » n’est-il pas dérivé du mot « disciple »…? Si nous sommes disciples du Christ, alors suivons son exemple.

Lorsque nous jeûnons pour chercher le Seigneur, la puissance du Seigneur s’accomplit dans notre faiblesse. Lorsque nous jeûnons, nous nous sentons plus faibles, mais nous permettons à la grâce de Dieu de se manifester. Notre esprit est fortifié et le Seigneur nous fait entrer dans une dimension supérieure de révélation et de gloire. Et si vous commenciez par un repas ou même une journée…? Comme Tiffany qui m’écrivait : « J’ai jeûné pour la première fois grâce à Un Miracle Chaque Jour et, pour la première fois, j’ai senti Dieu me parler ».

Publicités