Transportée par erreur à la morgue et retrouvée vivante dans un réfrigérateur

Une Sud-Africaine a été transportée à la morgue après avoir été déclarée morte par des ambulanciers. Le hic? Elle n’était pas morte.

« Aucune preuve de négligence », M. Bradnick, le chef des opérations de la société privée d’urgences médicales Distress Alert a l’air plutôt sûr de lui. Mais est-on obligé de le croire? Deux de ses ambulanciers ont conduit par erreur une jeune femme accidentée de la route à la morgue de Carletonville, près de Johannesbourg. Selon eux, elle ne présentait « aucun signe de vie ».

« Nous avons suivi nos procédures, nous n’avons aucune idée de ce qui a bien pu se passer », a plaidé M. Bradnick,  « Tous les tests ont été faits – la respiration, le pouls – et donc la patiente a été déclarée morte ».

Placée dans un réfrigérateur, elle a été sauvée par un employé venu dresser les vérifications d’usage.

« L’équipe est totalement anéantie », a commenté Gerrit Bradnick. « Notre travail ne consiste pas à déclarer les vivants morts mais à maintenir les gens en vie ».

La victime est désormais hospitalisée. Une enquête a été ouverte, précise la BBC.

Publicités