Intempéries au Japon: Le bilan s’alourdit à 156 morts, les secouristes recherchent des survivants

Entre 10 et 50 personnes restent portées disparues dans la région, à la suite des pluies torrentielles qui ont détruit de nombreuses habitations…

Les secouristes s’accrochent à l’espoir de retrouver des survivants. Les sauveteurs nippons redoublent d’efforts ce mardi dans les décombres et la terre séchée alors qu’un nouveau bilan officiel fait état de 156 morts. Les autorités disent être sans nouvelles d’une dizaine d’autres habitants, a précisé Yoshihide Suga, le porte-parole de l’exécutif, tandis que les médias parlaient de plus de 50 disparus.

« Les 75.000 policiers, pompiers, soldats de l’armée japonaise et garde-côtes font de leur mieux » pour porter secours aux sinistrés, a-t-il souligné. Les recherches et travaux de nettoyage se poursuivent désormais sous une chaleur étouffante, avec une température de 35 °C prévue à l’ombre « et ce temps ensoleillé devrait durer une semaine au moins », a ajouté Yoshihide Suga.

« Une grande vigilance » s’impose face au risque d’insolation et de coup de chaleur, ainsi qu’en raison des possibles nouveaux glissements de terrain, a-t-il insisté.

A Kurashiki, coincé entre plusieurs cours d’eau et dont une large partie a été inondée, l’eau est partie, laissant le sol entièrement couvert d’une couche de couleur sable, ont constaté des journalistes de l’AFP. Les secouristes en uniforme bleu clair parcouraient les rues jonchées de détritus drainés par les flots, tandis que des habitants commençaient à nettoyer.

Hideto Yamanaka, qui dirige une équipe de secours composée de 60 pompiers envoyés dans le quartier de Mabi depuis la préfecture de Nara (ouest), explique que son équipe, divisée en 17 groupes, contrôle une à une 2.000 maisons envahies pas les eaux. Elles ont toutes déjà été une fois inspectées par les militaires mais ils veulent être « absolument sûrs » que ne s’y trouvent pas des survivants ou des corps.

Des bains chauds et de l’eau

« Je crains que les personnes âgées qui vivent seules n’aient pas réussi à s’échapper, car celles qui sont physiquement faibles peuvent avoir tardé à partir », a-t-il précisé à l’AFP.Dans la région de Kurashiki, la plus touchée, les vivres ne sont plus distribués correctement et des dizaines de supérettes d’habitude ouvertes 24H/24 ont été totalement saccagées.

Partout, les services de secours essaient de pallier le manque. « Nous proposons également des bains chauds et distribuons de l’eau. Nous savons que c’est un combat contre le temps et nous faisons tous les efforts possibles », a expliqué à l’AFP un responsable du gouvernement préfectoral d’Okayama.

Dans la ville de Kurashiki (483.000 habitants), 8.900 foyers sont privés d’eau courante, un problème qui affecte au total plus de 200.000 maisons dans l’ensemble de la large partie de l’ouest affectée par les conséquences tragiques de ces pluies diluviennes. Un nouvel ordre d’évacuation a été donné ce mardi à quelques 25.000 habitants de la ville de Fuchu, à cause des débordements d’une rivière.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s