Audience accordée à la délégation du FP-CIRGL par le Président de la République

Le Burundi a réalisé d’énormes progrès

La délégation du Forum des parlementaires de la Conférence internationale sur la région des Grands lacs (FP-CIRGL) a pu se rendre compte que la situation socio-politico – sécuritaire est bonne au Burundi. C’est pour cette raison qu’elle a promis de rédiger un rapport à  transmettre en décembre 2018 dans une réunion des chefs d’Etat prévue au Congo Brazzaville.

Le président de la république du Burundi, Pierre Nkurunziza, a accordé une audience  à la délégation du FP-CIRGL en date du 11 juillet 2018. Celle-ci était conduite par Omer Souleiman Adam Wanis. A sa sortie de l’audience, il s’est confié à la presse nationale. Le président de la république du Burundi, Pierre Nkurunziza, a accordé une audience  à la délégation du FP-CIRGL en date du 11 juillet 2018. Celle-ci était conduite par Omer Souleiman Adam Wanis. A sa sortie de l’audience, il s’est confié à la presse nationale.

D’après Omer Souleiman Adam Wanis,  il était accompagné du secrétaire général qui est de nationalité ougandaise et d’autres membres en provenance du Congo Brazzaville et de la Zambie. Ils se trouvait au Burundi dans le cadre de l’évaluation de la situation politico-économique qui prévaut au Burundi sans oublier l’aspect humanitaire.

A cet effet,  cette délégation a pu rencontrer plusieurs personnalités à savoir le président de l’Assemblée nationale, le ministre des Affaires étrangères, le président du Sénat, les leaders des partis politiques reconnus au Burundi ainsi que les leaders de la société civile. La délégation a enfin rencontré le chef de l’Etat Pierre Nkurunziza qui a échangé avec elle sur les progrès réalisés par le Burundi. La délégation s’est rendue compte que la paix et la sécurité y règnent.

La situation politique est au beau fixe. La preuve : le Burundi a organisé le référendum qui a été couronné de succès avec une participation populaire massive. Les autorités burundaises ont été contentes des résultats référendaires. Pour Omer Souleiman Adam Wanis, cette participation massive du peuple burundais au référendum détermine un avenir meilleur pour le Burundi. Il a dit que le président de la République, Pierre Nkurunziza, a exprimé le souhait du Burundi d’exploiter ses ressources naturelles avec comme arrière-fond le développement du pays. La délégation a été satisfaite des échanges qu’elle a eus avec ces différentes personnalités. Elle a promis qu’elle va rédiger un rapport à  transmettre en décembre 2018 dans une réunion des chefs d’Etat prévue au Congo Brazzaville.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s