Uvira : 5 blessés dans une attaque des présumés rebelles burundais du FNL

Cinq personnes ont été blessées et un minibus de transport en commun calciné jeudi 16 juillet soir dans une attaque attribuée aux rebelles burundais du FNL, selon des sources militaires, au niveau de Kagunga-Munyema, entre les villages de Kiliba Kabulimbo et Kawizi, à 10 km au nord de la cité d’Uvira (Sud-Kivu).

Le chef de cité de Kiliba, Daniel Ruhanika Birangwa, précise que quatre des cinq blessés, dont le chauffeur du véhicule, sont soignés à l’hôpital de Kiliba.

Le véhicule revenait du marché de Sange et se rendait à Uvira-Centre, avec à son bord des vendeuses des poissons et des marchandises. Il était 19 heures locales lorsque ce minibus est tombé dans l’embuscade tendue par des hommes armés parlant le kirundi.

Selon des témoins, les assaillants, estimés à une centaine, étaient tous bien armés. Ils revenaient des montagnes de Kazimwe et Katonyera, surplombant le village Kawizi. Ils ont stoppé le véhicule. Ils ont fait descendre tous les passagers avant de les dépouiller de leurs biens et de les déshabiller.

Ces malfrats se sont retirés ensuite vers la basse plaine de Kawizi, abandonnant le véhicule criblé des balles et des coups de roquette.

D’autres sources concordantes signalent qu’un militaire des FARDC, venu pour l’intervention, aurait été abattu. Le chef de cité ainsi que le président des jeunes de Kiliba, Basimise Kapenda Fils, déplorent ce regain d’insécurité dans leur région. Ils lancent l’appel à l’armée régulière pour renforcer les mesures de sécurité sur la route nationale numéro cinq, comme c’était le cas les trois derniers mois.

Publicités