Afghanistan: Au moins quinze morts dans l’attaque armée de Jalalabad

Au moins 15 personnes ont été tuées mardi dans une attaque contre un bâtiment gouvernemental à Jalalabad, une ville de l’est de l’Afghanistan où une école de sages-femmes avait également été visée le week-end dernier.

Les trois assaillants ont de leur côté tous trouvé la mort, ont affirmé les autorités.

Ce n’est qu’après cinq heures d’intenses combats que les forces de sécurité ont repris le contrôle des locaux du Département des réfugiés et des rapatriés dans lesquels étaient présents un nombre inconnu d’employés et de visiteurs, a déclaré Attaullah Khogyani, le porte-parole du gouverneur de la province de Nangarhar.

Il a ajouté que quinze personnes avaient été tuées et quinze autres blessées dans cette attaque qui a commencé vers 11h00 (8h30 heure belge) et n’a pas été revendiquée.

« J’ai vu une (Toyota) Corolla noire déposer trois hommes armés devant la porte du département. L’un d’eux s’est immédiatement fait sauter et les deux autres sont entrés dans le bâtiment », a raconté un témoin, Omaid. Selon Attaullah Khogyani, un deuxième assaillant a été rapidement tué par les forces de sécurité, qui ont par la suite abattu le troisième.

« Au moins deux explosions ont retenti ce matin », quand un kamikaze a déclenché sa charge, a dit à l’AFP M. Khogyani, soulignant que l’attaque a débuté au moment où des membres, « tous afghans, des organisations partenaires du Département des réfugiés terminaient une réunion ».

Publicités