Syrie: des jihadistes affiliés à Daesh acculés dans leur dernier carré du sud

Daesh essaie de négocier une évacuation des combattants pris au piège vers d’autres secteurs jihadistes, en échange de la libération d’une trentaine de femmes et enfants récemment kidnappés par l’organisation.

Des dizaines de jihadistes affiliés au groupe terroriste Daesh sont retranchés dans leur dernier carré dans le sud syrien, a rapporté mardi l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, les forces gouvernementales ayant reconquis la quasi-totalité de leur bastion dans la province de Deraa.

L’Observatoire a indiqué que le groupe ultra-radical essayait de négocier une évacuation des combattants pris au piège vers d’autres secteurs jihadistes, en échange de la libération d’une trentaine de femmes et enfants récemment kidnappés par l’organisation.

Une reconquête progressive des forces prorégime

Près de cent jihadistes de l’Armée Khaled Ben al-Walid, faction ayant prêté allégeance à Daesh, sont encerclés dans un secteur du sud-ouest de Deraa, selon l’OSDH.

Publicités