RDC: Katumbi annonce son retour en RDC

L’opposant congolais en exil Moïse Katumbi a officiellement demandé l’autorisation de rentrer en République démocratique du Congo.

L’ex-gouverneur du Katanga a demandé l’autorisation d’atterrir en jet privé vendredi prochain à l’aéroport de Lubumbashi en provenance de Johannesburg.

Selon les médias locaux, il compte déposer sa candidature à l’élection présidentielle prévue le 23 décembre 2018.

Comme tous les candidats à l’élection présidentielle, Moïse Katumbi doit déposer son dossier avant la date-butoir du 8 août.

Dans un communiqué, le candidat à la présidentielle, indique qu’il compte atterrir dans son fief de Lubumbashi, vendredi.

Toutefois, Katumbi qui vit en exil en Europe depuis deux ans, pourrait être arrêté à son retour.

Il a en effet été jugé et condamné pour une affaire de spoliation d’un immeuble.

Moise Katumbi est également accusé de détenir la nationalité italienne et pourrait se voir écarté de la course à la présidentielle.

Lors d’une conférence de presse à Paris, son avocat a déclaré que tous les obstacles juridiques pouvant empêcher le retour de client était levés.

« Tous les obstacles judiciaires et juridiques sont levés. Il n’y a plus d’affaires contre mon client », a indiqué Me Eric Dupont-Moretti.

Publicités