Yémen : le CICR condamne une attaque meurtrière contre la ville de Hodeïda

Au moins 55 civils ont été tués après une série d’explosions survenue jeudi, dénonce l’organisation.

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a condamné vendredi 3 août une attaque survenue la veille dans la ville yéménite de Hodeïda, sur la mer Rouge, aux mains des rebelles houthistes, au cours de laquelle au moins cinquante-cinq civils ont péri.

Selon ce communiqué, « 55 civils ont été tués et 170 autres blessés lorsqu’une série d’explosions ont frappé des secteurs densément peuplés de la ville côtière, dont un marché aux poissons et des zones entourant l’hôpital Al-Thawra », un établissement soutenu par le CICR.

Le chef de la délégation du CICR au Yémen, Johannes Bruwer, a évoqué « des explosions au sol dont les circonstances demeurent inconnues », et déploré « le manque de respect pour la vie des civils ».

Publicités