Francophonie : Michaëlle Jean poussée vers la sortie

Le match entre la Rwandaise Louise Mushikiwabo et la Canadienne Michaëlle Jean aura-t-il lieu ? Tandis que plusieurs dirigeants africains espèrent un forfait du Canada, l’entourage de la secrétaire générale de l‘OIF assure qu’elle ne jettera pas l’éponge.

La situation se complique pour Michaëlle Jean, la secrétaire générale de l’OIF, qui brigue un second mandat. En marge du sommet conjoint Cedeao-CEEAC, le 30 juillet à Lomé, plusieurs chefs d’État d’Afrique de l’Ouest et d’Afrique centrale ont, lors d’une réunion informelle, redit leur intention – déjà affirmée au sommet de l’UA à Nouakchott, fin juin – de voir Louise Mushikiwabo, la ministre rwandaise des Affaires étrangères, succéder à la Canadienne d’origine haïtienne.

Publicités