En Israël, des milliers d’Arabes israéliens manifestent contre une loi controversée

La loi votée par le Parlement le 19 juillet avec le soutien de M. Netanyahou confère aux juifs le droit « unique » à l’autodétermination en Israël.

Des milliers d’Arabes israéliens ont manifesté samedi 11 août à Tel-Aviv pour dénoncer une loi controversée définissant Israël comme l« Etat-nation du peuple juif ». Le rassemblement sur la place Yitzhak Rabin a été organisé à l’initiative d’organisations représentant la minorité arabe israélienne, qui constitue 17,5 % de la population.

Des juifs israéliens se sont joints aux manifestants qui ont crié en hébreu et en arabe « égalité, égalité », « on ne se taira pas, l’Apartheid ne passera pas », tout en traitant le premier ministre Benjamin Netanyahou de « fasciste ».

Publicités