Les Roumains à nouveau dans la rue contre le gouvernement

Quelque 30 000 Roumains ont exprimé leur colère après les « excès » des forces de l’ordre ayant entaché la manifestation de la veille.

A bas le gouvernement ! » et « Justice, pas corruption ! ». Quelque 30 000 Roumains sont de nouveau descendus dans la rue, samedi 11 août à Bucarest, demandant la démission du gouvernement de gauche et exprimant leur colère après les « excès » des forces de l’ordre ayant entaché la manifestation de la veille. Les manifestants ont défilé samedi sous le regard des membres des forces de l’ordre, beaucoup moins nombreux que la veille.

Des milliers de personnes ont également manifesté dans plusieurs autres grandes villes, dont Sibiu (centre) et Timisoara (ouest), scandant « Voleurs ! » et « Unis, nous sauverons la Roumanie ! », selon les médias.

« Intervention brutale et disproportionnée »

Vendredi, ils étaient environ 80 000 à demander la démission du gouvernement social-démocrate de Viorica Dancila, l’accusant de « corruption » et de vouloir « contrôler la justice ». Des échauffourées, opposant quelques dizaines de hooligans aux forces de l’ordre, avaient fait plus 450 blessés, dont une trentaine de gendarmes.

Publicités