Violents combats entre l’armée camerounaise et des séparatistes

De violents combats entre l’armée au Cameroun et les séparatistes anglophones ont été signalés dans le nord-ouest du pays.

Selon les habitants de la ville d’Esu, la fusillade a duré six heures.

Les séparatistes se sont saisis d’armes automatiques d’un contingent de soldats camerounais lors d’une embuscade et les bureaux du conseil municipal de la localité auraient été incendiés.

Les correspondants de presse affirment que les rebelles tentent de rendre ingouvernable les régions anglophones du Cameroun afin de forcer le gouvernement à entamer des pourparlers de paix.

Pour le ministre de l’administration territoriale, Paul Atanga Nji, a déclaré que les séparatistes sont en train de disparaître.

Publicités