Echanges du ministre des Affaires étrangères avec les diplomates

Ils ont porté sur la situation qui prévaut actuellement au Burundi

Le ministère des Affaires étrangères a organisé, le vendredi 24 août 2018, une réunion d’information et d’échanges avec les diplomates accrédités à Bujumbura. Ces derniers ont échangé avec le ministre des Affaires étrangères, Ezéchiel Nibigira, sur la situation qui prévaut au Burundi.

La réunion a été organisée à l’intention des chefs de missions diplomatiques et consulaires, des représentants des organisations internationales et des représentants de certains ministères.

Dans son mot d’ouverture, le ministre Nibigira a fait le point sur la situation qui prévaut au Burundi, notamment la situation sécuritaire,  la situation politique, le processus de rapatriement et de réintégration des réfugiés burundais, les droits de l’Homme, le  développement économique, etc.

Sur le plan sécuritaire, M. Nibigira  a précisé que la paix et la sécurité règnent sur tout le territoire national, après la tornade insurrectionnelle survenue en mai 2015. Sur le plan politique, il a mentionné le succès du référendum constitutionnel tenu le 17 mai 2018, dont l’organisation a été possible grâce à l’ingéniosité du peuple burundais qui a financé totalement tout le processus électoral. Il a également indiqué que les Burundais se préparent aux élections de 2020 et se sont engagés à les financer totalement.

S’agissant du processus de rapatriement des réfugiés burundais, il a souligné un mouvement massif de rapatriement volontaire des réfugiés surtout ceux victimes de l’insurrection de 2015. Concernant les droits de l’Homme, particulièrement dans les maisons de détention, le gouvernement du Burundi veille toujours au respect scrupuleux des garanties judiciaires, a dit le ministre.

En outre, la grâce présidentielle accordée par le président de la République et les mesures de libération conditionnelle  témoignent de la volonté du gouvernement de garantir le respect des droits humains.

En ce qui concerne le développement économique, M. Nibigira a fait savoir que le gouvernement vient de se doter d’un plan décennal intitulé Plan national de développement du Burundi (PND) 2018-2027. Ce plan vise à établir les équilibres structurels de l’économie burundaise. Le ministre est également revenu sur les mesures prises par le gouvernement du Burundi pour prévenir le virus d’Ebola.

Après les propos  prononcés par le ministre des Affaires étrangères, la réunion s’est poursuivie à huis clos. Cette réunion est la première rencontre organisée par le ministre Nibigira avec les diplomates depuis sa nomination à la tête de la diplomatie burundaise au mois d’avril 2018.

Publicités