Législatives au Rwanda : le FPR conserve sa majorité, l’opposition entre au Parlement

Sans surprise, le Front Patriotique Rwandais a remporté la majorité des sièges au Parlement rwandais, dont les bancs accueilleront pour la première fois depuis 2003 un parti d’opposition, avec le Democratic Green Party of Rwanda.

La commission électorale rwandaise a annoncé les résultats des législatives rwandaises dans la soirée du 4 septembre. 7,2 millions d’électeurs étaient appelés à se rendre aux urnes pour élire les députés qui siégeront à la chambre basse du Parlement. 80 sièges étaient à pouvoir, dont 53 soumis au vote des électeurs lundi 3 septembre, les 27 autres ont été attribués le lendemain par quotas (femmes, jeunesse, personnes handicapées).

Le FPR majoritaire

Comme attendu, le FPR, qui occupait 41 sièges en 2013 et se présentait avec une coalition élargie de six partis, a de nouveau raflé la majorité des sièges, avec 40 députés sur 53 places  (74% des voix). « On maintient le cap, nous étions confiants et nous sommes prêts à jouer le jeu avec les autres partis, même ceux qui ne partagent pas les mêmes idées que nous », commente sobrement le porte-parole du FPR, Gasamagera Wellars.

Le Parti Social-Démocrate (PSD) perd deux sièges par rapport aux dernières élections et conserve cinq places tandis que le Parti Libéral (PL), mené par la présidente du dernier Parlement Donatille Mukabalisa, aura quatre députés. Ces deux formations, qui occupaient avec la coalition FPR la totalité des sièges lors de la dernière législature, sont des soutiens déclarés du président Paul Kagame.

Publicités